Ressources
Navigation par pays
WIKIFORETS
wiki
Autres sites du RIDDAC

La plate-forme de Blogs du RIDDAC

 Le PFBC - Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo

Les princiapux résultats du 12e Congrès forestier mondial

Le 2e Sommet des Chefs d'Etat sur les forêts d'Afrique centrale

Les forums

Espace Communautés
Vous avez une information ou un document à diffuser... Inscrivez-vous




Mot de passe oublié ?
Archives
ARCHIVES Recherche
Newsletter
Inscrivez vous:
Adresse email :
Recevoir les newsletters au format HTML (page web)?
Fil RSS
partenaires
ciridd
mediaterre
Distinctions
imagettefinalistesite
Déclaration conjointe sur la REDD+ dans le Bassin du Congo à Durban
16-12-2011
Dans le cadre des activités organisées en marge de la 17e Conférence des parties (Cop 17 CCNUC - CMP 7) de Durban par le Secrétariat exécutif de la Commission des forêts d'Afrique centrale (COMIFAC) et le Secrétariat général de la Commission économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), une déclaration d'intention conjointe sur la REDD+ dans le Bassin du Congo a été adoptée le O7 Décembre 2011 entre 7 pays membres de la COMIFAC et 8 partenaires au développement, dont les États-Unis et la Commission Européenne.
Appui technique de la France pour la préservation du Bassin du Congo
13-12-2011
En marge de la COP17 de Durban, le ministre français des Affaires étrangères, M. Alain Juppé et sa collègue de l'Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, ont fait une déclaration conjointe sur l'engagement du gouvernement français à soutenir les actions collectives internationales et locales mises en œuvre pour préserver les forêts du Bassin du Congo, deuxième poumon de la Terre. A ce titre, ils se sont félicités de la concrétisation de l'engagement de la France à mettre à disposition à titre gracieux des images satellitaires haute résolution pour mesurer et mieux comprendre l'impact de la déforestation dans le Bassin du Congo.
Un plan climat en cours d'élaboration au Gabon
09-12-2011

Le Président gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, a participé le 6 décembre dernier à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP17) qui se tient à Durban, en Afrique du Sud, du 28 novembre au 9 décembre 2011. A cette occasion, le Président gabonais a, dans son discours, présenté à la communauté internationale les grandes orientations du Plan Climat du Gabon. " Ce plan national nous permettra non seulement de maîtriser nos émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de réduire et de prévenir les risques liés à la vulnérabilité de notre territoire " a t-il indiqué. Ce plan s'articule avec l'ambition "d'élever l'indice de développement humain du Gabon en adéquation avec nos richesses et les attentes légitimes de mes compatriotes". Un fonds foncier pour les générations futures sera créé.

Le Plan climat en cours d'élaboration, devra être validé à la fin de l'année 2012 dans le cadre du "Conseil National Climat", placé directement sous l'autorité du président gabonais.

La preuve de la déforestation par la technologie satellitaire
05-12-2011
Une récente enquête de la FAO basée sur l'imagerie satellitaire et utilisant les dernières techniques de télédétection révèle que l'utilisation des terres forestières a diminué entre 1990 et 2005. D'après les conclusions de l'enquête, la superficie totale des forêts du monde était de 3,69 milliards d'hectares en 2005, soit 30 pour cent de la superficie mondiale. Le taux de déforestation mondiale, principalement la conversion de forêts tropicales en terres agricoles, était en moyenne de 14,5 millions d'hectares par an entre 1990 et 2005, ce qui est cohérent avec les estimations précédentes.
Le Programme d'Investissement pour la Forêt (FIP)
29-11-2011
Le Programme d'Investissement pour la Forêt (FIP - " Forest Investment Program ") est l'un des trois programmes climatiques du Fonds Stratégique pour le Climat (SCF), mis en place par les banques multilatérales de développement, dont la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale. Il a pour but de financer la mise en œuvre des stratégies nationales de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD) dans les pays en  développement. Le FIP est une initiative complémentaire au Fonds de partenariat pour le carbone  forestier (FPCF) et à d'autres programmes connexes de la Banque mondiale tels que le Programme de collaboration des Nations Unies sur la réduction des émissions liées au déboisement et à la dégradation des forêts, qui appuient déjà les gouvernements dans le cadre de l'élaboration des stratégies REDD. Le FIP est spécifiquement destiné à fournir aux pays forestiers en développement des ressources financières suffisantes pour planifier et mettre en œuvre les interventions qui les aideront à mieux gérer les forêts et à atténuer les pressions qui s'exercent sur les écosystèmes forestiers.


Le Gabon ratifie le Protocole de Nagoya
21-11-2011

Le Gabon a ratifié le Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation relative à la Convention sur la diversité biologique. Conçu et porté par les pays du Sud comme un instrument de lutte contre le biopiratage, le Protocole de Nagoya a pour but de favoriser " le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques". Dans cette optique, il permet aux pays d'origine des ressources génétiques utilisées par les industries (pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires, etc.) des pays tiers, de tirer partie des avantages liées à l'exploitation de celles-ci (dans le cadre d'une utilisation durable). Le Protocole s'applique également aux connaissances traditionnelles associées aux ressources génétiques relevant de la compétence de la Convention et aux avantages découlant de l'utilisation de ces connaissances.

Le massif forestier Sangha en Afrique centrale désormais mieux protégé
04-11-2011
Les 8 et 9 novembre 2011 s'est tenu à Yaoundé au Cameroun, le premier conseil d'administration de la Fondation pour le Tri-national de la Sangha. Cette institution créée en 2007, entend se vouer à la conservation et à l'éco-développement du massif forestier transfrontalier qui comprend les parcs nationaux de Lobeke au Cameroun, Dzangha Sangha en République Centrafricaine et celui de Nouabate-Ndoki en République du Congo, l'ensemble couvrant une surface totale d'environ 44.000 km².
L'objectif de cette institution est de contribuer, de manière pérenne, à travers les revenus de l'investissement de son capital, aux besoins financiers spécifiques de gestion de chacun des trois parcs du Tri-national de la Sangha, tant en terme de protection, que de gestion durable des ressources naturelles, dans les zones périphériques et sur la base des plans d'aménagement desdits parcs.
Actualités Internationales (Liens)
Médiaterre International actualité - Dépêches de page principale
Articles récents sur le Blog, les emplois et formations
Actualités Médiaterre
Mots-clés
Cameroun Consultation Enjeux IMoSEB Processus africaine centrale changements climatiques communautaires d'Afrique des forêts régionale
Images et vidéos
video
Liens rapides
Votre avis
Faut-il déclarer les forêts du Bassin du Congo "Bien public de l'humanité ?"
  
Agenda
Avril 2014
L M M J V S D
311 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
Pétitions - Campagnes
Documents les plus lus
  Questions sur la Biodiversité:
1 Biodiversité: Qu’est-ce que c’est, où la trouve-t-on et pourquoi est-elle importante?
2 Pourquoi s’inquiéter de la perte de biodiversité?
3 Quelles sont les tendances actuelles en termes de biodiversité?
4 Quels facteurs entraînent une perte de biodiversité?
5 Quel futur pour la biodiversité selon divers scénarios plausibles ?
6 Quelles actions peuvent être menées pour conserver la biodiversité?
7 Les objectifs pour 2010 de la Convention sur la Diversité Biologique peuvent-ils être atteints?
8 Conclusion
Proposé par GreenFacts
© 2014 RIDDAC - Portail des Forêts, de l'Environnement et du Développement durable en Afrique centrale
Site réalisé sous Joomla! logiciel libre sous la license GNU/GPL.
Meilleur affichage avec FirefoxTélécharger Firefox en français